pas de revanche pour l'équipe 3..

BRETT’ZÈLE UN JOUR, BRETT’ZÈLE TOUJOURS!

A ceux qui disent que la presse « pro » brett’zelaise ne s’exprimerait que lors des victoires et que les joueurs ne justifieraient pas leur salaire sur le terrain…

Voici une tribune libre et ouverte à tous commentaires pour relayer la défaite du jour, 4 à 3 contre Saint André.

 

Point défensif à l’aller, point défensif au retour… Bis repetita, on prend les mêmes et on recommence !

Les brett’zele ne surprendraient plus, ils auraient perdu de leur superbe ? Ke neni !

 

Ils arrivent simplement à leur niveau « taquet » et doivent aussi apprécier les belles défaites. Et ce fut le cas ce matin au moins par le suspense et par l’ambiance, portée par des coéquipiers solidaires.

Le seul terrain disponible pour les brett’zeles s’est vite transformé en arène avec un 3e homme bien présent ! Cri de guerre d’équipe à 11 au 3e set : de mémoire de brettevillais, on n’avait jamais vu ça !

 

 

Sam et Vinc’, notre duo R6 toujours invaincu a encore brillé en arrachant le 3e set d’un match piège face à un valeureux double. La température monte pour atteindre un sommet avec l’arrivée du double dame. Les « spectateurs-joueurs » sont scotchés à leur siège.

Audrey et Maïté sortent le grand jeu. Sérénité et efficacité retrouvées, elles remportent leur match en 3 sets. Il faut dire que le regard « tueuse » de Maïté (en dépit de sa tenue peu corporate :)) laissait peu de choix à Audrey.

Du jeu, du suspense, des victoires… Le public en avait décidément pour son argent !

Comme à l’aller, Audrey remporte son simple. Les points qu’il fallait prendre sont pris, reste à aller chercher le 4e. Tout commence …

 

Sam, joueur 1, se bat bien mais ne peut rien faire face à un R6 invaincu en interclubs. Le double mixte, qui s’annonçait compliqué, ne créé pas la surprise. Restait Jeff et Rico pour le point de la victoire. Un espoir vite dissipé côté Jeff. Face à un jeune joueur précis et en pleine ascension, il s’incline sans vraiment pouvoir exister.

Rico, lui, nous a fait passer par tous les états avant de s’incliner 2 fois 22-20. La victoire semblait possible et notre martiniquais fut difficilement consolable. Il n’a d’ailleurs pas évité le bain de sang et attaque en ce moment un dimanche de dépression légitime. Soyons solidaire ;)

Plus sérieusement, bravo à tous ! C’était une belle rencontre avec une grosse ambiance et des adversaires sympas.

Et rien que pour ça, ça valait bien un point défensif !

Écrire commentaire

Commentaires: 7